Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

mardi 7 mars 2017

Les saints neuf enfants de Kola (VIe siècle)


Fête le 22 février/ 7 mars


Il y a plusieurs siècles, le village de Kola était situé à la source de la rivière Mtkvari [en Géorgie]. Là, chrétiens et païens demeuraient ensemble en voisins. Les enfants chrétiens et païens jouaient ensemble, mais quand les enfants chrétiens entendaient sonner les cloches des églises, ils reconnaissaient l'appel à la prière et abandonnaient leurs jeux. Neuf enfants païens [tous âgés de 7 à 11 ans selon une autre source]-Gouram, Adarnerse, Baqar, Vaché, Bardzim, Datchi, Jouancher, Ramaz et Parsman-suivaient les enfants chrétiens à l'église.

Mais les chrétiens toujours les arrêtaient près des portes de l'église et les réprimandaient, disant: "Vous êtes des enfants de païens. Vous ne pouvez pas entrer dans la maison sacrée de Dieu. " Ils s'en allaient désolés et abattus.

Un jour, les neuf enfants païens tentèrent d'entrer dans l'église par la force, mais ils furent chassés et grondéa. "Si vous voulez entrer dans l'église, vous devez croire en notre Seigneur Jésus-Christ et être baptisés au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit", leur dit-on. "Vous devez recevoir la Sainte Communion et rejoindre la communauté des croyants."

Avec grande joie les jeunes gens promirent aux chrétiens qu'ils recevraient le Saint Baptême. Quand les chrétiens de Kola racontèrent à leur prêtre les bonnes nouvelles du désir des garçons païens", il se souvint des paroles de l'Évangile: Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Et celui qui prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. (Matthieu 10:37-38).

Il n'avait pas peur de la colère qui résulterait de la communauté païenne, mais plutôt il amena les garçons par une froide nuit d'hiver et les baptisa dans la rivière glacée. Un miracle se produisit alors que ce saint Sacrement était célébré: l'eau devint chaude et des armées angéliques apparurent aux jeunes gens. Grandement encouragés dans leur foi, les enfants décidèrent de rester dans la communauté chrétienne plutôt que de retourner vers leurs parents.

Quand les parents apprirent qu'ils avaient été baptisés dans la foi chrétienne, ils entraînèrent leurs enfants loin de l'église, les maltraitèrent et les battirent jusques à la maison pour les soumettre. Les enfants héroïques subirent des abus et, bien qu'ils eurent faim et soif pendant sept jours, ils répétèrent encore et encore: "Nous sommes chrétiens et nous ne sera mangerons ou boirons quoi que ce soit qui ait été préparé pour les idoles!"

Ni flatterie douce, ni vêtements coûteux, ni promesses de bonnes choses à venir purent tenter les jeunes gens qui craignaient Dieu. Au contraire, ils affirmèrent: "Nous sommes chrétiens et ne voulons rien de vous, si ce n'est de nous laisser tranquilles et de nous permettre de rejoindre la communauté chrétienne!"

Les parents furieux allèrent rapporter au prince tout ce qui s'était passé. Mais le prince ne fut d'aucun secours: il leur dit simplement: " Ce sont vos enfants, faites avec eux ce que vous souhaitez." Les païens obstinés demandèrent la permission au prince de lapider les enfants. Alors, une grande fosse fut creusée là où les jeunes gens avaient été baptisés, et les enfants furent jetés à l'intérieur.

"Nous sommes chrétiens, et nous mourrons pour Lui en qui nous avons été baptisés", proclamèrent les saints martyrs, les neuf enfants de Kola, avant d'offrir leurs âmes à Dieu.

Leurs parents impies prirent des pierres, et puis d'autres se joignirent à eux, jusqu'à ce que la fosse entière ait été remplie. Ils battirent à mort le prêtre, le volèrent, et divisèrent le butin entre eux.

Le combat du martyre des neuf enfants justes de Kola eut lieu au 6e siècle, dans la région historique de Tao dans le sud de la Géorgie.

Emplis d'amour pour notre Seigneur, et ayant souffert en accord avec Sa volonté, ô saint neuf enfants de Kola, priez-Le pour Ses indignes serviteurs!

Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006
+



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire