Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

jeudi 10 novembre 2016

SAINT NEOPHITE ( NEOPITE) HIEROMARTYR D'URBNISI (7ème siècle)


Mémoire 28 octobre/10 novembre

Le saint hiéromartyr Néophite (Neopite) d'Urbnisi est issu d'une lignée de Perses adorateurs du feu.

Au 7ème siècle, par ordre de l'émir sarrasin Moumni (Mou'min), le chef militaire Ahmad attaqua la Géorgie avec une armée énorme. Après dépassement de la partie centrale de Shida (intérieur) en Kartli, Ahmad envoya deux de ses commandants, Omar et Bouroul, à la capitale de Mtskheta. Au confluent des rivières Mtkvari et Aragvi, en face du village de Tsikhedidi dans la région rocheuse de Sarkineti, les envahisseurs découvrirent un groupe de grottes et décidèrent de les occuper. Ils essayèrent de traverser la Mtkvari mais en furent incapables.

Après avoir subi un revers, les ennemis demandèrent à leurs captifs ce qui se trouvait dans ces grottes. On leur dit que c'était le Monastère de Shio-Mgvime, où demeuraient les élus de Dieu, qui s'étaient privés de toute bénédiction terrestre.

Surpris de cette réponse, les commandants décidèrent de transmettre cette information à Ahmad. Puis, comme si elle était banale, Ahmad envoya Omar au monastère pour demander aux moines de prier pour lui et de se souvenir de lui sur la tombe de leur abbé, Saint-Shio. "Priez pour moi, ô esclaves de Dieu, et acceptez ces dons d'aloès et d'encens. Offrez-les comme un sacrifice à votre higoumène, "leur dit-il.

Approchant des grottes du monastère, Omar envoya un messager pour informer les moines qu'il venait eux dans la paix et apportant des dons. Se rapprochant des portes du monastère, le commandant vit une armée d'hôtes incorporels descendant des cieux et parmi eux un staretz, rayonnant d'une grande lumière.

Le comportement doux et modeste des moines laissa une grande impression sur Omar. Il comprit vite que les armées étranges qu'il avait vues sur les marches du monastère étaient des anges de Dieu et que le staretz était saint Shio de Mgvime, higoumène du monastère. Il raconta sa vision aux moines et  promit de revenir vers eux, de recevoir le sacrement du baptême, d'être tonsuré moine, et d'y rester pour participer à leurs saints labeurs.

Bientôt Omar abandonna tous ses biens, son rang militaire et sa richesse, et fut baptisé dans la foi chrétienne au monastère de Shio-Mgvime comme il l'avait promis. Deux de ses esclaves furent baptisés avec lui aussi. Omar reçut le nouveau nom de Néophite [Neopite], nouvellement planté) [1], et ses esclaves devinrent Christodule ([Kristodule], esclave du Christ) et Christophe, ([Kristepore] porteur du Christ).

Selon la volonté de Dieu, saint Néophite fut consacré évêque d'Urbnisi, et tous furent étonnés de sa sagesse et de sa fermeté. C'était un vrai père pour son troupeau: "Il a renforcé les faibles, guéri les malades, a relevé ceux qui étaient tombés, purifié les possédés, dirigés les égarés et recherché ceux qui périssaient, les protégeant et leur interdisant d'errer à nouveau."

Mais l'ennemi ne pouvait pas tolérer l'activité apostolique de celui qui était d'origine perse, et il convainquit les fidèles adorateurs du feu de tuer le berger chrétien.

Ainsi les incroyants tramèrent une embuscade et attaquèrent la cellule isolée de Néophite, puis le ligotèrent et commencèrent à se moquer, à le maudire, et à le mépriser. Ils savaient que saint Néophite avait envie de devenir comme le premier martyr saint Etienne, et ils complotèrent de le lapider.

Lorsque son temps de quitter ce monde fut arrivé, saint Néophite se tourna vers ses persécuteurs avec une voix douce, en disant: "Douce est la mort pour moi, ô incroyants! Qu'elle est douce pour moi. Je désire défaire le lien entre ma nature mortelle et immortelle... Avec mon propre sang, je confirme la Sainte Eglise, qui est fondée sur le Précieux Sang du Fils et Verbe de Dieu, que je prêche. Puisse que, ce qui a été prédestiné pour moi par la Providence de Dieu soit accompli, car Il m'a appelé à Sa Lumière depuis les profondeurs de l'impiété! "

Les païens furieux lapidèrent à mort le saint. Avec son dernier souffle le saint hiéromartyr Néophite s'écria: «"Seigneur Jésus-Christ reçois mon âme!"

Avec des hymnes, nous louons saint nouvellement planté au Jardin de Dieu, Néophite, qui a été rougi de son propre sang. Ô honorable Père, prie pour que Celui Qui t'a couronné, accorde une paix sans mélange à Sa sainte Eglise!


Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire