Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

jeudi 20 octobre 2016

VÉNÉRABLE JOSEPH ( IOSEB) De Khevi, Staretz et Thaumaturge († 1763)



Mémoire 7/20 octobre

On sait peu de choses sur la vie de saint Joseph (Ioseb) de Khevi. L'Eglise est certaine seulement qu'il était originaire de Khevi (dans le nord de la Géorgie) et qu'il servit comme prêtre dans ce village.

En plus d'être de grands guerriers, les gens de Khevi à travers l'histoire furent remarquablement constants dans la foi chrétienne. Les églises et les monastères de Khevi sont extraordinaires à la fois par la beauté et l'inaccessibilité. Ils ont été délibérément construits dans les endroits montagneux, comme si les atteindre devait exiger le plus grand zèle.

L'ornement le plus important et le symbole de Khevi, c'est la glace qui perpétuellement coiffe le sommet du mont Mqinvari (Kazbegi). Sur le versant de cette montagne se dresse le monastère de la Trinité, où un temps, fut préservée la croix de sainte Nina (Elle est actuellement gardée à Tbilissi, dans la partie nord de l'iconostase de la cathédrale de Sioni).

Situé au-dessus du monastère de la Trinité, sur le couvert de glace de la falaise verticale du mont Mqinvari, il y a un ermitage dans une grotte à 13.450 pieds, connue sous le nom de grotte de Bethléem. Il n'est possible d'atteindre cet ermitage que par l'escalade des chaînes qui pendent de ses hauteurs. Selon la chronique de la vie de Kartli, cette grotte a été, à travers l'histoire, utilisée pour y conserver des objets sacrés et les trésors de l'Église.

L'historien Davit Batonichvili rapporte  que saint Joseph était surtout connu pour son amour des objets sacrés, pour garder le plus strict du jeûne, et pour ses vertus exceptionnelles. Il monta à l'ermitage de Bethléem et il en revint avec un morceau de la tente du patriarche Abraham, [1] qu'il présenta au roi Erekle. Ayant atteint les sommets de clairvoyance et de thaumaturgie, saint Joseph reposa paisiblement en Christ en l'an 1763.

Tu es illuminé par la grâce divine, ô saint Père Joseph l'Ancien. Prie le Christ-Dieu en faveur de ceux qui vénèrent ton saint nom!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Lives of the Georgian Saints
de
l'Archiprêtre Zakaria Machitadze


in

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire